Livraison gratuite ! (voir frais de livraison)

La passion de l'apiculture

L'apiculteur

Avant tout l’apiculteur doit s’occuper de ses abeilles, aussi bien du côté santé que par un travail sur son rucher. Pour le côté santé c’est la reine qui la plus grosse attention puisque c’est elle qui va pondre, et gérer l’ensemble des abeilles de la ruche.

la saison commence au début du printemps pour se terminer à l’automne. L’apiculteur profite de l’hiver pour rénover le matériel et stocker les ruches. Préparer le terrain pour la saison suivante. Aux premières floraisons

il déplace ses ruches aux endroits propices pour le butinage…c’est la transhumance !

Quand les hausses (situé au dessus de la ruche) sont pleines, c’est le moment de la récolte du miel ! les cadres sont récupérés, désoperculés et placés dans l’extracteur. Sous l’effet de la force centrifuge le miel s’extrait des cadres. Enfin il est filtré avant d’être placé dans un maturateur (qui permet de laisser reposer le miel) avant d’être mis en pot.

Sophie, apicultrice dans l’âme gère son cheptel et ses ruches avec toute la rigueur que cela demande.

 

La transhumance

Déjà il faut savoir que toutes les fleurs ne sont pas bonnes à butiner, seule les plantes mellifères le sont. Ainsi pour avoir des miels de crus différents, il faudra transhumer (déplacer) les ruches au moment des floraisons voulu. Pour cela il est nécessaire de connaitre le calendrier des floraisons. Cela va de courant mars (romarin), mai-juin (acacia), juillet (lavande), jusqu’à novembre (arbousier).

Il est nécessaire d’avoir un maximum de butineuses dans la ruche lors de la transhumance. C’est pour cela que tout se passe la nuit, lorsque toutes les abeilles sont dans la ruche qu’on les amène sur le lieu voulu. Une fois sur place les éclaireuses font le travail en repérant les zones à butiner, avant d’en informer les butineuses de la ruche.


AccueilAccueil

Panier  

(vide)

Nouveaux produits

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle